RAILANE

RAILANE

mercredi 12 janvier 2011

Pourquoi un roman autour de la boxe ?


J’ai souhaité que mon roman traite du sport qui m’a permis de devenir ce que je suis. En effet le noble art m’a apporté tout au long de sa pratique des valeurs nobles telles que le respect, l’altruisme ou encore l’humilité.
Grâce à la boxe j’ai pu faire des rencontres qui ont contribué à mon épanouissement tant personnel que professionnel. Parmi ces personnes je ne citerais que Gaétan MICALEF mon ancien entraîneur, ce dernier m’a toujours conseillé de la meilleure des manières et souvent lors de l’entraînement ou à l’issue d’un combat il me gratifiait de conseils qui ont participé à mon évolution.
La boxe ce n’est pas qu’un sport, Quelqu’un a dit un jour : « On joue au football, au basket ou au volley, mais personne n’a jamais joué à la boxe ». Entrer dans un ring n’est pas chose aisée les combattants sont des personnes souvent hors norme qui ne manquent pas de courage.
Ce qui réunit tout ces guerriers et guerrières des rings c’est surtout le besoin de se transcender de chercher toujours à être le meilleur, la recherche du graal pour un boxeur c’est le titre, quel qu’il soit, départemental, régional ou national un titre c’est une reconnaissance.
Je n’oublie pas que pour mériter de monter sur un ring (car monter sur un ring ça se mérite),  chaque boxeur adopte une discipline et une rigueur quasi militaire lors des entraînements. Toutes ces souffrances endurées pendant de longues séances de travail font naître dans le coeur du pugilat une adhésion  à un esprit collectif et fraternel avec ses partenaires de salle. Le boxeur doit par conséquent alterner entre collectif et solitude car nul doute que lorsque ce dernier se retrouve face à son adversaire, entre les cordes, il est seul.
Voilà pourquoi mon roman se devait de mettre à l’honneur un gamin des rings.
Abdelkader

3 commentaires:

  1. On ressent la passion de la boxe.
    Tu me diras où trouver le livre.

    RépondreSupprimer
  2. eh oui kader.moi je n oubli pas le petit gars qui venait apres ses cours a l entrainement.tu avais deja reflechis le chemin a suivre et la vie que tu souhaites pour toi.que ta famille soit fier de toi.cela etait bien plus important a ce que pense les gens.

    RépondreSupprimer