RAILANE

RAILANE

jeudi 13 janvier 2011

Mon Engagement

Mon engagement est double d’une part  envers les jeunes de notre territoire mais également envers nos concitoyens qui se sentent victimes de discrimination.
L’enfant de la cité, le fils d’immigrés que je suis n’a de cesse de vouloir que  l’égalité des chances même si elle est difficile à obtenir se développe belle et bien dans notre pays. Ma mission n’a d’autre intérêt que de rétablir l’équilibre des chances pour celles et ceux qui en sont dépourvu.
La quête de l’égalité pour tous est mon moteur, je ne peux accepter l’idée qu’une personne puisse être traitée différemment pour des raisons non objectives.
N’oublions pas qu’il faut être juste avant d’être généreux.
Pour toutes ces raisons, j’ai fait de l’inégalité de traitement mon nouveau combat.

 Mes parents immigrés algériens ont toujours œuvré pour que leurs enfants honorent le pays qui les a accueillis en 1956. Par conséquent, je considère que cette mission c’est un hommage à leur dévouement, car ils nous ont transmis à mes sœurs, mes frères et moi des valeurs de respect, de tolérance et surtout d’altruisme qui font que le vivre ensemble est possible dans notre pays. Ces valeurs qui symbolisent aussi le département dans lequel je vis, j’essaye au quotidien de les faire vivre tant dans mon activité professionnelle que dans ma vie personnelle.
Mon roman est une suite logique à mon engagement car il porte un débat sur les faits de société qui sont les notre.
Je vous invite à rejoindre « mon combat » pour que l’égalité pour tous, ne soit pas une utopie.
Abdelkader

2 commentaires:

  1. Noble engagement que l'égalité des chance et la mixité sociale.
    Mais il y a du travail et c'est pas gagné.
    Ton roman donne réflexion à plusieurs sujet intéressant, j'ai donner l'adresse de ton blog à une personne qui travail dans le domaine du journalisme peut être cela aboutira chez un éditeur!

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Kader ! du beau travail, j'ai été content de te revoir à Douai samedi, j'ai vu Yvon Tatula juste après, tout fier de se reconnaitre dans "Dimitri". j'ai lu les articles de presse dans internet ! Tu peux être fier de toi et tu sais que je le pense sincèrement.
    Pierre Dhermy (Douai et Ecole Puglistique Sin le Noble.

    RépondreSupprimer